Avis sur la station de La Norma
Avis sur la station de La Norma

Avis sur la station de La Norma

  1. Serial Riders -
  2. Guides -
  3. Guides Hiver -
  4. Sécurité en montagne -
  5. Avalanches -
  6. Avis sur la station de La Norma

Situation : Haute-Maurienne, Savoie, Alpes françaises.

La Norma est située dans la vallée de la Haute-Maurienne, à 10 minutes en voiture de Modane, avec l’une des montées les plus faciles et les plus courtes vers une station de ski que nous ayons rencontrées.

Au-delà de la tête de la vallée se trouve Val d’Isère, et les chutes de neige ont tendance à être fiables.

Elle est facilement accessible par l’autoroute A43 qui pénètre la vallée presque jusqu’à la ville de Modane, du côté français du tunnel du Fréjus et dernier arrêt des TGV avant de rejoindre l’Italie.

Le domaine skiable

  • Ski varié sur des pentes orientées nord-ouest.
  • Les familles avec de jeunes enfants apprécieront La Norma.

Les pentes orientées nord-ouest, une certaine altitude et l’enneigement devraient permettre de skier ici jusqu’à la fin de la saison. Les skieurs expérimentés et les amateurs de glisse trouveront des pistes noires et rouges divertissantes au départ du télésiège Norma II, qui monte à 2750 m. La piste rouge de la Piste des Crêtes rejoint le secteur du Clot pour une rouge raide mais large, une noire plus exigeante (Arcosses) ou une rouge à travers les arbres (Arlette). Il y a une zone de freeride en dessous du sommet de la remontée mécanique du Carrelet et quelques hors-pistes difficiles autour d’Arcosses.

Les intermédiaires peuvent également emprunter la Perdrix, classée rouge, depuis le sommet de Norma II. L’ascension en vaut la peine car la qualité de la neige y est superbe, tout comme les magnifiques vues panoramiques sur le Massif de la Vanoise. En bas, vous avez le choix entre des itinéraires rouges et bleus pour revenir au village, et un itinéraire vert pour rejoindre le secteur de l’Arlette. Il y a une petite zone de loisirs au-dessus du Plateau de la Repose, avec un choix de courtes pistes vertes et bleues ou la longue Sainte Anne à travers la forêt et jusqu’au village.

L’école de ski ESF pour enfants est située à un endroit où les parents peuvent facilement observer les enfants en bas âge. Ils progressent rapidement vers la piste d’apprentissage voisine, puis vers la zone des débutantes en moyenne montagne.

Les bons skieurs voudront sans doute changer d’air après quelques jours. Vous pouvez acheter un forfait combiné pour La Norma et Valfréjus, une super station de ski située non loin de Modane. Sinon, avec un forfait 6 jours de l’Espace Haute Maurienne Vanoise, vous pouvez profiter d’une journée de ski à Aussois, Val Cenis, Bessans, ou Bonneval sur Arc, soit un total de 350 km de ski alpin. Vérifiez les détails de la réglementation et consultez le site web de La Norma pour des offres exclusives en ligne.

La station de ski

  • Village de ski construit pour l’occasion et facilement accessible depuis Modane.
  • La station « cosy » est conviviale, pratique et compacte.

La Norma s’appelle  » la station confortable  » pour une bonne raison. Il ne faut pas longtemps pour arriver, déballer ses affaires et s’installer dans un appartement où l’on se sent comme chez soi.

Ouvert en 1971, le village est perché sur un plateau entouré d’une forêt de mélèzes à 1350 m d’altitude. Il a été bien conçu pour qu’aucun des hébergements ne soit éloigné des remontées mécaniques et des magasins. Ils sont tous situés au centre, juste derrière le front de neige. La circulation est bien gérée, ce qui permet d’accéder facilement aux logements tout en évitant les voitures ailleurs. La majorité des bâtiments sont des appartements de 4 à 5 étages revêtus de bois, avec des maisons de style chalet occupant une zone tranquille à l’écart du centre du village. Les visiteurs peuvent se garer gratuitement, y compris dans le parking couvert.

Le centre du village dispose de magasins, de bars et de restaurants, d’une crèche et de l’office du tourisme, qui fait également office de bureau de poste et de point Internet, et dont le personnel sympathique propose chaque soir un programme varié d’activités familiales.

Il y a un bon petit supermarché dans le village, mais Modane est à 10 minutes en voiture, avec une bonne sélection de magasins, de supermarchés, de bars et de restaurants.

Pourquoi skier à La Norma ?

Les familles reviennent ici parce qu’elles savent que cette petite station de ski n’est pas soumise à la pression, qu’elle est sûre pour les enfants et que le ski y est étonnamment bon. Elle dispose d’un village sûr et convivial sans voiture, d’une excellente garderie et d’une école de ski, de prix modérés et d’activités familiales gratuites. Nous avons souvent vu trois générations profiter de l’atmosphère détendue, et les pentes raides en font une option pour les groupes de niveau mixte. Il y a beaucoup de choses à faire pour tous les âges et pour les non-skieurs : des itinéraires de raquettes bien balisés, des soirées dans l’un des restaurants de montagne, des visites culturelles et des activités. Les couples et les jeunes ne doivent pas être découragés – l’accueil amical de La Norma s’étend à tout le monde ? et où d’autre peut-on manger en montagne pour seulement 5 euros, avec une vue panoramique sur le Massif de la Vanoise ?

Handiski…

  • Expérimenter la sensation de skier en Tandemski avec un moniteur ESF qualifié
  • Centre du village sans circulation avec accès facile au front de neige.

Les avantages, inconvénients & conseils

Avantages

  • Ambiance conviviale et détendue.
  • WiFi gratuit dans tout le village.
  • Hébergement économique avec accès facile aux pistes.
  • Parking souterrain et aérien gratuit.
  • Prix raisonnables.
  • Transferts à dix minutes de Modane (TGV).
  • Activités pour les familles.
  • L’enneigement permet de faire avancer les choses.

Inconvénients

  • Il n’y a pas assez de ski pour divertir les bons skieurs pendant une semaine.
  • Certains appartements ont besoin d’être rénovés.

Nos conseils

  • Visitez Aussois, de l’autre côté de la vallée, pour une journée de ski.
  • Détendez-vous, il y a suffisamment de temps pour skier partout.

Aperçu : La Norma

Nous sommes venus ici pour des raisons impérieuses : La Norma figure depuis longtemps sur les listes des voyagistes et, d’un point de vue plus personnel, le tracé du domaine skiable sur le plan des pistes nous a intrigués. Il est grand temps de satisfaire notre curiosité. Nous aimons toujours découvrir des domaines qui offrent aux skieurs un terrain de haute altitude complété par des pistes plus abritées en dessous de la limite des arbres, et La Norma semble certainement correspondre à ce profil. Nous verrons bien.

Tout commence bien. Le trajet jusqu’à La Norma depuis Modane s’avère être l’un des plus rapides et des plus directs que nous ayons connus, et presque avant que nous nous en rendions compte, nous entrons au cœur même du village. Mieux encore, La Norma est l’un des rares villages de ski à offrir un parking souterrain gratuit – une caractéristique intéressante que nous aimerions voir ailleurs. Cependant, comme notre logement se trouve à une certaine distance du parking et que nous avons des sacs à transférer, nous continuons à rouler et nous garons à l’extérieur, juste en face de notre appartement, ce qui est très pratique. La piste est de toute beauté, elle nous emmène autour de la montagne à travers le type de forêt de pins et de mélèzes que nous avons appris à aimer dans les Alpes.

Pâtes sur la piste

Le lendemain, nous récupérons nos forfaits et montons dans la télécabine du Melezet, qui nous dépose à 1985 m d’altitude dans une clairière enneigée d’où il est possible, même pour les novices, de redescendre jusqu’au village par deux longues pistes classées vertes. Il y a aussi un restaurant de montagne (L’Eterlou ), avec un bar à pâtes joyeux et abordable et une terrasse panoramique. Nous reviendrons, mais pour l’instant nous continuons à descendre sur une courte piste rouge pour rejoindre le télésiège du Carrelet et monter jusqu’à 2332 m d’altitude. De là, les intermédiaires ont une piste bleue pour redescendre dans la forêt sur les Marmottes, mais ce secteur montre aussi que La Norma a aussi un terrain assez raide dans sa manche. Après une légère descente sur les Marmottes jusqu’au télésiège Norma II (qui a remplacé le difficile téléski Norma I il y a quelques années), nous admirons les skieurs qui s’attaquent aux pentes les plus hautes de La Norma avant de tracer nos propres pistes.

Blanc sur noir

Une fois sortis des remontées mécaniques, nous avons le choix entre la Rouge (Perdrix) et la Norma 2 Noire, plus raide. Nous optons pour cette dernière, qui est assez large et offre le genre de vues sur les pistes qui donnent un puissant sentiment de skier vers le bas plutôt que simplement autour d’une montagne de bonne taille. Depuis qu’elle commence à 2750 m d’altitude, la neige a conservé sa qualité, et nous nous élançons avec le genre de confiance que l’on ne peut avoir qu’en sentant qu’il y a suffisamment de prise de carre pour nos virages (nous n’aimons pas les surprises glaciales).

Finalement, les choses se calment lorsque la Norma 2 rejoint la Norma 1, son successeur plus bas, classé rouge. Nos jambes étant bien réchauffées, nous décidons de continuer et de redescendre à travers les arbres pour rejoindre la bien nommée piste rouge de la Forêt, avec une halte vin-chaud à l’accueillant restaurant de montagne Grizzli. La suite de la piste est de toute beauté, nous faisant contourner la montagne à travers le type de forêt de pins et de mélèzes que nous avons appris à aimer dans les Alpes. La piste étant relativement basse, elle est également équipée d’un système d’enneigement jusqu’au village, ce qui garantit un itinéraire de retour viable, quelles que soient les chutes de neige de Dame Nature.

Pendant ce temps, de l’autre côté de la montagne

Après être revenus presque à notre point de départ, nous prenons le télésiège de la Repose depuis le front de neige, et pendant la montée à travers les arbres, nous observons les événements sur la piste des Chalets Rouges qui serpente en dessous de nous. Cette fois, nous partons à 1840 m et descendons sur le Plateau de la Repose, où nous prenons le télésiège de l’Arlette jusqu’à 2309 m d’altitude. De là, nous prenons le télésiège Arlette jusqu’à 2309 m. De là, nous prenons le télésiège Clot 3 places, le plus haut de la station.

Même avant le point d’arrivée à 2500 m, les vues sont sensationnelles, et encore plus depuis la protection d’une crête voisine au-delà de laquelle le flanc de la montagne s’effondre en direction de Termignon, qui fait maintenant partie du domaine skiable de Val Cenis Vanoise, avec des effets spectaculaires sur la tête. A nos yeux, cette station semble nettement « marginale » mais, lorsque les conditions d’enneigement sont bonnes, elle est le lieu de prédilection des skieurs freeride qui aiment les terrains difficiles et les environnements naturels isolés.

Nous profitons d’une belle descente en rouge sur Arlette, qui nous emmène sur une piste agréable à travers les arbres et nous ramène au Plateau de la Repose. C’est l’heure du déjeuner, nous retournons donc à l’appartement pour un ravitaillement bien mérité.

La Norma Eski-Mo Ski Pass

Avec un forfait La Norma Eski-Mo 6, 7 ou 8 jours, vous pouvez profiter d’une journée de ski dans chacune des stations de ski de Maurienne suivantes : Aussois, Valfréjus, Val-Cenis et Bonneval.

Il y a une navette gratuite vers les autres stations les mardi, mercredi et jeudi de chaque semaine (10€ pour les non détenteurs de pass).

Avec un forfait La Norma de 2 jours ou plus, vous pouvez skier à Val Thorens dans les Trois Vallées (via Orelle) pour 22€ par jour.

En route à travers les arbres

Fortifiés, nous retournons au télésiège de la Repose et remontons pour skier d’autres pistes depuis le télésiège du Clot. Nous rejoignons Arlette et descendons sur Ste Anne, une piste verte qui se dirige tranquillement vers la Chapelle St-Anne avant de faire demi-tour pour revenir au village. Parfois, les pistes les plus douces procurent un plaisir de ski surprenant en vous montrant les paysages sans vous distraire, et c’est justement le cas de cette piste. Le lendemain, nous en découvrons une autre avec la Route de Repose, une agréable croisière dans les arbres qui a une fonction utile : relier le secteur desservi par la télécabine à celui accessible par le télésiège de Repose. Cela permet de faire une pause déjeuner dans un endroit inattendu, à savoir un bar à pâtes en montagne très bien présenté (et très abordable), une initiative inspirée du restaurant Eterlou, situé à proximité, au point d’arrivée de la télécabine. Avec un peu d’organisation, vous pouvez faire le tour de la montagne toute la journée sans avoir à revenir sur les pistes les plus basses et potentiellement les moins bien enneigées jusqu’à votre dernière descente. Voilà ce qu’est une bonne planification.

Le centre de villégiature au grand cœur

Pendant notre séjour, nous avons testé la route à travers la vallée jusqu’à Aussois, mais nous n’avons pas réussi à y skier en raison des conditions de voile blanc qui ont duré toute la journée, mais qui ont néanmoins augmenté l’épaisseur de la neige de manière significative. En revanche, nous avons été très heureux de skier sur le terrain varié de La Norma. Longtemps considérée comme une simple option économique avec les compromis que cela implique, elle nous a surpris par la qualité du ski disponible, en particulier plus haut dans la montagne, où il y a de quoi divertir des intermédiaires tout à fait capables pendant quelques jours très agréables. En ce qui concerne les familles à petit budget, nous devons dire que nous avons été également surpris, non seulement par les prix réels et la gamme d’équipements adaptés aux enfants, mais aussi par la sensation d’un endroit au grand cœur, qui est en train d’améliorer son jeu de manière discrète mais perceptible.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *