Top 10 des activités d’été
Top 10 des activités d’été

Top 10 des activités d’été

  1. Serial Riders -
  2. Guides -
  3. Guides Hiver -
  4. Vacances de ski -
  5. Vacances au ski pour les célibataires -
  6. Top 10 des activités d’été

Profiter de tout ce que la montagne offre

1 : Se libérer en vélo

Vous pouvez peut-être pédaler dans les montagnes comme les pros du Tour de France, mais pour les adeptes du cyclisme, ce n’est pas forcément une course d’obstacles. La plupart des régions proposent un choix d’itinéraires signés qui conviennent à tous les niveaux, et vous êtes libre d’en faire autant ou moins que vous le souhaitez. Mais si vous vous sentez en forme, certaines ascensions classiques sont interdites aux véhicules à moteur certains jours d’été, pour permettre aux cyclistes d’en profiter en toute sécurité et à leur propre rythme.

La vallée de la Maurienne, dans les Alpes, prétend être le plus grand domaine cyclable du monde. Visitez les pages de VeloMaurienne pour obtenir des suggestions d’hébergement, des détails complets sur les itinéraires et d’autres liens utiles. Si vous êtes un cycliste compétitif, vous pouvez effectuer des ascensions chronométrées sur 16 itinéraires (vous devrez louer une puce de chronométrage auprès de l’office de tourisme local).

La Vallée de l’Ubaye, dans les Alpes de Haute-Provence, est une autre région particulièrement appréciée des cyclistes. Pour ceux qui aiment les défis, il existe également un défi spécial : le Brevet des 7 Cols, qui permet de franchir les sept cols, dont celui de la Bonette, l’un des cols routiers les plus élevés d’Europe. Le col d’Allos est réservé aux cyclistes tous les vendredis matin en juillet et août.

Découvrez notre reportage sur la Route du Parpaillon, un itinéraire de haute montagne épique pour les randonneurs et les cyclistes au-dessus de la Vallée de l’Ubaye, au milieu de paysages montagneux littéralement à couper le souffle.

Si la montée à vélo ne vous tente toujours pas, vous pouvez toujours prendre un téléski pour monter dans la montagne. La plupart des stations exploitent un nombre limité de remontées mécaniques en été pour les randonneurs et les cyclistes. Voir notre article sur le VTT aux Saisies, où la combinaison des remontées mécaniques et des services de navette fait du vélo un véritable plaisir. Châtel, dans le domaine des Portes du Soleil en Haute-Savoie, dans les Alpes du Nord, dispose de 15 télésièges pouvant transporter des VTT et offre 600 km de pistes, 19 sentiers et un bike park. Achetez une carte Multipass pour bénéficier de réductions sur les activités de la région – idéal pour les familles.

2 : Goûter à la gastronomie locale

Les produits de montagne et la cuisine traditionnelle sont de la plus haute qualité et sont très appréciés dans les montagnes, où l’accueil des visiteurs est une fière tradition. Pour goûter à une cuisine authentique, rendez-vous dans une auberge ou un restaurant de montagne, où la carte peut paraître relativement restreinte, mais où vous aurez la garantie d’un repas délicieux et copieux, entièrement composé de produits locaux.

Si vous voulez pousser le bouchon un peu plus loin, les Alpes ont la chance d’avoir plus d’un chef étoilé au guide Michelin. Une visite dans l’un de leurs restaurants vous promet un repas inoubliable dans un cadre extraordinaire.

Adresses utiles :Tous testés et éprouvés !

La Bouitte, 73440 Saint Martin de Belleville

Restaurant La Grange, Route d’Autun, Saint-Lary-Soulan, Pyrénées.

La Ferme, 1078 Route du Col des Aravis, La Clusaz.

L’Auberge D’Anthy, 2 rue des Ecoles, 74200 Anthy-sur-Léman.

La Ferme de la Fruitière, 337 Route de la Plagne, Morzine

Le Vaffieu, Le Pleney, 74110 Les Gets.

Hôtel Restaurant La Ferme de Chozal, 73620 Hauteluce.

En parlant de nourriture, il n’y a rien de mieux que de visiter un marché local, de discuter avec les producteurs et d’acheter quelques articles pour un pique-nique ou un repas du soir, afin de savourer le vrai goût de la montagne. La plupart des villages organisent des marchés hebdomadaires, même dans les stations de ski comme Tignes, où vous trouverez des produits authentiques, des poulets rôtis frais et probablement des tartiflettes chaudes.

3 : Surfer sur les vagues

Quand il fait chaud, quoi de plus rafraîchissant que de s’adonner aux sports d’eau vive ? La fonte des neiges et les glaciers créent des torrents et des eaux turbulentes qui font le bonheur des amateurs d’eau en quête d’excitation, de plaisir et de sensations fortes.

Les activités de groupe comprennent le rafting et le canyoning, mais il existe de nombreux endroits où vous pouvez louer un kayak ou un canoë si vous avez de l’expérience et préférez vous débrouiller seul. Un sport de plus en plus populaire est l’hydrospeed ou riverboarding. Pour descendre une rivière en eaux vives, il suffit d’une combinaison et de palmes, d’un gilet de sauvetage, d’un casque et d’une planche de flottaison. Les prix varient, mais comptez environ 35€ par personne pour l’hydrospeed, et environ 50€ par personne pour le rafting ou environ 250€ pour un groupe par descente. Faites-vous toujours accompagner par des guides qualifiés – en cas de doute, renseignez-vous auprès de l’office du tourisme local.

Pour plus d’informations et une liste complète des lieux où vous pouvez pratiquer ces sports passionnants, visitez le site Internet de Savoie Mont-Blanc.

4 : Partager le plaisir d’un festival local

Il existe toutes sortes de festivals d’été. La plupart des villages et des villes organisent des événements et des festivités, où vous trouverez de nombreux produits locaux, une bonne dose d’hospitalité et du plaisir pour tout le monde. Si vous êtes sportif, vous pourrez participer à toute une série de compétitions, tandis que les mélomanes pourront se détendre ou se lever pour danser au son de la musique. Il y aura certainement quelque chose à votre goût ? et quel meilleur cadre pourrait-il y avoir ?

Quelques festivals à ne pas manquer :

Mi-août : Fêtes Latino-Mexicaines, Barcelonnette, Vallée de l’Ubaye. Barcelonnette célèbre ses liens avec l’Amérique du Sud avec une semaine de rythmes latins et de danses dans les rues.

2ème samedi d’octobre : Retour des Alpages, Annecy (photo : démonstration de cidrerie, Annecy). Cette fête folklorique traditionnelle comprend des manifestations artisanales, des démonstrations de métiers traditionnels et un défilé d’animaux revenant des alpages. www.lac-annecy.com. C’est un véritable spectacle.

Fin août : Festival Au Bonheur des Mômes au Grand Bornand. L’un des festivals les plus populaires de France et d’Europe, il propose des spectacles, des ateliers, des expositions, des jeux géants, des livres pour enfants et de nombreuses animations. www.aubonheurdesmomes.com

5 : Visite d’un fromager de montagne

Découvrez les méthodes traditionnelles de fabrication des fromages dans les vallées et les hauts alpages, où vous pourrez voir le processus de production, puis déguster et acheter ce que la région a de mieux à offrir. Au Pays du Mont-Blanc, un circuit de découverte des fromages a même été créé pour faire découvrir les procédés de fabrication traditionnels. Ce circuit passe par des producteurs et des laiteries qui accueillent les visiteurs et perpétuent les traditions. Des dépliants sont disponibles dans les offices de tourisme du Pays du Mont-Blanc.

Venez voir Nicolas Baud à la Fruitière de Morzine faire une démonstration de la fabrication du lot de fromage du matin tout en expliquant le processus et les traditions de la fabrication locale du fromage. M. Baud traduira en anglais si vous vous faites connaître. Une vidéo d’introduction (disponible en anglais) et une visite des fromages en cours d’affinage complètent cette heure passionnante. Vous pourrez ensuite visiter la boutique (le seul endroit à Morzine où acheter le fromage), qui vend également une grande variété d’autres produits locaux et des paniers-cadeaux. Les visites sont organisées par l’office de tourisme, qui vous fournira de plus amples informations.

Consultez notre page sur les fromages d’alpage ou lisez notre visite à un fabricant de fromage de Beaufort sur les hauteurs du lac de Roselend, dans le Beaufortain.

6 : Voir la tradition en action

Où que vous alliez dans les montagnes et les vallées, vous trouverez des artisans dont le savoir-faire a été transmis de génération en génération et qui produisent des œuvres d’une qualité extraordinaire. Les visites guidées de moulins, de laiteries, de poteries, de verreries, de sculpteurs sur bois et sur pierre, et bien d’autres encore, permettent de découvrir de nombreuses méthodes de travail traditionnelles. Une visite à l’office du tourisme local fournira des informations sur les artisans locaux et les possibilités de visite.

Lainerie Arpin, 2 rue de la Filature, Séez. Fabricants dele Drap du BonnevalLe tissu de laine traditionnel, toujours tissé sur des machines classées monuments historiques, est utilisé par de grands noms de l’architecture d’intérieur. Aujourd’hui, de grands noms de la décoration d’intérieur utilisent ces matières exceptionnelles. Tissus, couvertures, coussins, rideaux, vêtements et accessoires sont en vente dans la boutique.

Moulin de Burdin, 73440 Saint-Martin-de-Belleville. Il s’agit d’un moulin à grains dont le mécanisme a été entièrement restauré et qui est ouvert au public. Contacter l’office de tourisme.

Ateliers d’ardoise de Morzine.

Une visite guidée chez un producteur d’ardoise permet de découvrir les origines de l’ardoise, son extraction et sa transformation, et d’observer les artisans à l’œuvre. Contacter l’office de tourisme local.

Scierie et Moulin du Raffort, Méribel. Tous deux ont été récemment restaurés et une exposition audiovisuelle présente le travail du bûcheron et du meunier. Contacter l’office du tourisme.

7 : Découvrez des façons amusantes de marcher

Un bon moyen de découvrir une région est de participer à une randonnée guidée. Différents thèmes sont proposés, vous trouverez dans tous les offices de tourisme la liste des sorties proposées par des guides locaux agréés et qualifiés. Les enfants n’aiment pas toujours l’idée de marcher, mais ils sauteront sur l’occasion de se joindre à vous pour un jeu de piste à grande échelle ou une chasse au trésor. C’est le moyen idéal de leur faire parcourir des kilomètres et d’apprendre sans s’en rendre compte. Megève organise un jeu de piste disponible en bande dessinée et sur internet. Une fois les énigmes résolues, il suffit de saisir la réponse en ligne pour gagner des cadeaux.

Le géocaching® est la nouvelle génération de chasse au trésor, dans laquelle un GPS est utilisé pour trouver le « trésor ». Certains sentiers de Savoie Mont-Blanc ont été spécialement équipés pour la technologie GPS et autres systèmes équivalents. Disponible dans plusieurs stations dont La Tania, Les Saisies, Les Gets et Savoie Grand Revard.

Le site Internet de Savoie Mont Blanc est un bon point de départ pour trouver des idées et des listes complètes de randonnées et d’autres activités.

8 : Faire du ski ou du snowboard sur un glacier

Si vous ne pouvez pas vous passer du ski pendant les mois d’hiver, ou si vous voulez combiner les sports de neige avec une vaste gamme d’autres activités estivales, rendez-vous aux Deux Alpes ou à Tignes. Les Deux Alpes possèdent le plus haut et le plus grand glacier d’Europe, sur lequel vous pouvez skier entre juin et septembre. Tignes est ouvert pendant cette période sur le glacier de la Grand Motte, qui compte 20 km de pistes et constitue le terrain d’entraînement estival de nombreux professionnels, y compris les freestylers qui viennent profiter du snowpark.

La neige d’été plus douce convient très bien aux apprenants, et bien sûr, il y a peu de chances d’avoir froid sur ces pistes.

Plus d’informations :

Les Deux Alpes

Tignes

9 : Entrez dans l’histoire !

Des églises baroques aux intérieurs éblouissants aux forteresses frontalières historiques, en passant par les stations thermales de la Belle Époque, les tramways et les funiculaires, il y a de quoi surprendre tout le monde, quels que soient ses centres d’intérêt.

Visitez les musées locaux, comme celui de Saint-Martin de Belleville dans les Trois Vallées, pour découvrir la vie dans les montagnes, les styles architecturaux, les savoir-faire traditionnels et le développement du tourisme.

Nous avons apprécié la visite du musée de Barcelonnette, dans la vallée de l’Ubaye, au sud des Alpes françaises. Installé dans l’une des splendides villas mexicaines qui font la renommée de la ville, le musée donne un aperçu fascinant du patrimoine des habitants de la vallée et de son histoire naturelle.

Journées du Patrimoine. Pendant un week-end à la mi-septembre, les sites patrimoniaux de toute la France sont accessibles gratuitement ou à prix réduit. Il s’agit de sites qui ne sont pas normalement ouverts au public.

10 : Se détendre dans une station thermale

Dès le XVIIe siècle, les stations thermales des régions montagneuses des Alpes et des Pyrénées ont commencé à attirer des visiteurs fortunés. L’avènement du tourisme de masse au début du XXe siècle a entraîné une expansion des villes thermales, avec la construction de villas et d’hôtels pour accueillir le nouveau public. Si les stations thermales (dont les eaux riches en minéraux offrent chacune des bienfaits spécifiques) continuent de traiter les personnes souffrant de nombreux maux, la tendance actuelle à la relaxation, au bien-être et aux traitements thermaux fait que les stations thermales offrent à nouveau des échappatoires luxueuses aux soucis et aux pressions de la vie quotidienne. Aujourd’hui, les stations thermales sont des centres modernes et accessibles où toute la famille peut se détendre et s’amuser ensemble. Pour une introduction, visitez l’une de nos sélections.

Quelques suggestions de spa pyrénéen :

Tous testés et éprouvés !

Balnéa, Les Jardins de Balnéa, 65510 Loudenvielle.

Les Bains du Rocher, Ave du Docteur Domer, 65112 Cauterets.

Aquensis, Rue du Pont d’Arras, 65200 Bagnères-de-Bigorre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *