La différence entre le ski et le saut à ski
La différence entre le ski et le saut à ski

La différence entre le ski et le saut à ski

  1. Serial Riders -
  2. Guides -
  3. Guides Hiver -
  4. Vacances de ski -
  5. Vacances au ski pour les débutants -
  6. Liste de contrôle des bagages pour les vacances de ski -
  7. La différence entre le ski et le saut à ski

La sécurité du ski a récemment fait l’objet de spéculations à la suite de toutes les blessures subies par les concurrents de la saison actuelle de l’émission « The Jump ». Comparer le ski et le saut à ski, c’est comme comparer le football et la gymnastique. Il s’agit de deux sports distincts qui utilisent des équipements différents, requièrent des techniques différentes et sont pratiqués dans des lieux différents.

Le ski et le saut à ski sont des sports extrêmes. Vous devez comprendre les risques que vous prenez en vous inscrivant à ces sports de neige. Comme pour tout autre sport, si vous respectez les règles de sécurité suggérées (règles de conduite de la FIS), vous pouvez pratiquer ces sports fantastiques de manière amusante et en toute sécurité.

Les concurrents de l’émission The Jump pratiquent une grande variété de sports de neige qui sont tous considérés comme des sports extrêmes. De nombreux sports pratiqués dans l’émission sont normalement réservés aux professionnels. Le skieur moyen n’aurait jamais essayé le saut à ski, le skeleton ou le snow cross.

Le risque de blessure dans le ski et le snowboard est faible : sur 1000 personnes pratiquant le ski et le snowboard en une journée, 2 à 4 en moyenne auront besoin de soins médicaux (0,2 à 0,4 %). Les sports qui présentent un risque plus élevé sont les suivants : football, cyclisme, baseball et basket-ball : Le football, le cyclisme, le baseball et le basket-ball. En savoir plus sur la sécurité dans la neige.

Ne confondez pas le ski et le saut à ski. Pour en savoir plus, cliquez ici :

1. Emplacement : Un tremplin de saut à ski VS une piste de ski

Même le saut à ski le plus facile ne serait pas touché par la plupart des skieurs, les sauts à ski étant généralement réservés aux professionnels.

La piste verte est la plus facile de la montagne et est destinée aux skieurs débutants. La pente d’une piste verte est comprise entre 6 et 25 %. Au fur et à mesure que le skieur progresse, il peut passer aux pistes bleues, rouges et noires.

2. Skis : Skis de saut VS skis de montagne

Les skis de saut mesurent une fois et demie la longueur du corps de l’athlète.

Les skis de montagne arrivent normalement entre le menton et le sommet de la tête, tandis que les snowboards arrivent un peu plus bas.

3. vêtements : combinaison de saut à ski VS vêtements de ski

Un skieur aurait extrêmement froid au sommet d’une montagne dans une grenouillère serrée !

4. le temps de l’air : Voler 100 m dans les airs VS Garder les skis sur la piste

Il n’y a pas de saut en montagne, sauf si vous le souhaitez. Le ski consiste simplement à glisser sur la neige à l’aide de skis.

5. fixations : Fixations de saut VS fixations de montagne

Sur un ski de saut, vous êtes essentiellement attaché par une pince à orteils à l’avant et un simple cordon à l’arrière de la chaussure.

Sur un ski de montagne, vous êtes attaché à une fixation qui se fixe au talon et aux orteils afin de vous offrir un soutien maximal.

Lire d’autres guides d’experts | Voir les offres de ski | Sécurité en montagne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *