Guide de l’après-midi
Guide de l’après-midi

Guide de l’après-midi

  1. Serial Riders -
  2. Guides -
  3. Guides Hiver -
  4. Vacances de ski -
  5. Vacances au ski pour les débutants -
  6. Choisir un séjour de ski en Europe -
  7. Guide de l’après-midi

Nous sommes tombés par hasard sur le Pano Bar aux Deux Alpes il y a environ deux ans, juste avant de prendre la dernière piste de la journée, et croyez-nous quand nous vous disons qu’il n’y a aucune chance que vous le manquiez. Vous devrez peut-être vous frayer un chemin à travers une mer de planches et de skis pour y accéder, mais cela en vaut vraiment la peine. C’est l’après-ski à la mode d’Ibiza : deux bières pour le prix d’une, un DJ, de sérieux délires et même quelques danseuses aux seins nus. À 17 heures, vous serez prêts pour votre dernière descente de la journée – une descente noire – pour redescendre dans la station ! Notre conseil : arrivez à 15 heures pour avoir une table – vous danserez à 17 heures ! Si vous vous sentez un peu nerveux, vous pouvez toujours redescendre en glissant jusqu’à la station.

L’Autriche occupe une place de choix dans nos cœurs pour sa scène d’après-ski, et si vous vous trouvez à Lech cette saison, vous devriez absolument vous rendre au Balmalp. Cet établissement offre une vue panoramique sur les montagnes, que vous pourrez admirer depuis l’immense terrasse ensoleillée. Savourez un Bombardier tout en écoutant le DJ résident qui fait tourner la musique jusqu’à 19 heures passées la plupart du temps. Si le ski nocturne ne vous dérange pas, vous pourrez retourner à la station une fois que vous aurez fini de skier. Si vous partez assez tard, la piste bleue de retour à la station aura déjà été battue, ce qui revient à faire la première descente de la journée pour les lève-tôt – qu’est-ce qu’il y a de mal à ça ! Si vous avez bu un peu trop de glühwein, le propriétaire vous ramènera à la maison sur son skidoo – si vous le demandez gentiment !

Si l’on pense à Jack Wills, aux grenouillères et aux Jägerbombs, le Mooserwirt de St Anton n’est jamais loin de notre esprit. Attirant une foule hétéroclite, mais certainement très appréciée des étudiants, cet endroit n’a vraiment pas besoin d’être présenté. La musique est diffusée par les haut-parleurs sur la terrasse ensoleillée et l’ambiance est aussi animée à l’intérieur qu’à l’extérieur, par une journée de ciel bleu. Les serveurs transportent un nombre incalculable de pintes sur des plateaux, de sorte qu’il suffit d’en prendre une et de payer, sans faire la queue au bar – c’est génial ! Et ils vous apporteront des Jägerbombs si vous le demandez gentiment. C’est bondé à trois heures, alors si vous êtes en groupe et que vous voulez une table, nous vous recommandons de vous installer à l’heure du déjeuner.

D’aussi loin que l’on se souvienne, Meribel’s a toujours été sur la carte de l’après, et les Britanniques sont de plus en plus nombreux à s’y rendre d’année en année. Si vous venez ici, ne partez pas sans faire un tour au Rond Point. La terrasse ensoleillée est toujours pleine à craquer et il y a de la musique en direct la plupart du temps, sans oublier l’incontournable happy hour !

Niché dans la rue principale de Morzine, le Bar Robinson sert une bière, et une seule. Et ce n’est pas une bière blonde ordinaire, elle titre 7,3 % ! Les propriétaires du bar, deux femmes et un homme de plus de 70 ans, recommandent de boire par demi-pinte. Et vous devriez vraiment y prêter attention, car ce produit est du carburant pour fusée. Vous n’aurez pas le temps de vous installer jusqu’aux dernières commandes, car le bar ferme à 20 heures.

Si vous aimez le chic, où iriez-vous cette saison si ce n’est à Verbier ? C’est raffiné ici, mais ne vous attendez pas à ce que l’après soit moins mouvementé. Nous vous recommandons d’aller au Carrefour et au Wax bar, ils sont voisins et vous pouvez redescendre en ski dans la station. Il y a beaucoup de monde, alors arrivez tôt si vous cherchez une table. Si vous vous sentez à l’aise, commandez du champagne sur glace et un steak de kangourou.

La Folie Douce à Val d’Isère est un lieu que nous fréquentons régulièrement.

Avec une moyenne de 300 jours d’ensoleillement par an, on peut dire que Serre Chevalier ne craint pas le soleil. Et s’il fait beau, une grande terrasse est toujours de mise. La Grotte, à Villeneuve, est l’endroit idéal après les pistes. Vous profiterez des derniers rayons de soleil et il y a un happy hour différent chaque jour. Si vous vous sentez un peu trop à l’aise, ne vous inquiétez pas, c’est tout aussi animé plus tard dans la soirée avec des soirées à thème, des DJ, de la musique en direct et des jeux.

Le Pas de la Casa est probablement plus célèbre pour sa vie nocturne que pour son ski – ici, on sait vraiment comment faire la fête. Au cœur de l’action, le Milwaukee est le plus grand bar de la station, avec un happy hour deux pour le prix d’un, qui commence dès la fermeture des pistes. Si vous êtes fan de sport, vous y trouverez un grand écran et Sky Sports, ainsi que de la musique live et de la bonne nourriture.

Enfin, nous ne pouvions pas parler de l’après-ski directement sur les pistes sans mentionner La Folie Douce à Val d’Isère. C’est probablement notre endroit préféré au monde pour l’après-ski, avec des DJ, un saxophoniste et du champagne à gogo. Il n’y a rien de discret dans cette cabane de ski. Allez-y vers 15 heures si vous voulez avoir une table, car à partir de 16 heures, vous n’aurez plus le droit de regarder à l’intérieur. C’est vraiment la Rolls Royce de l’après-ski !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *