Avis sur la station de Saint-François Longchamp
Avis sur la station de Saint-François Longchamp

Avis sur la station de Saint-François Longchamp

  1. Serial Riders -
  2. Guides -
  3. Guides Hiver -
  4. Vacances de ski -
  5. Vacances au ski pour les débutants -
  6. Est-il plus facile d’apprendre à skier ou à faire du snowboard ? -
  7. Avis sur la station de Saint-François Longchamp

Situation : Vallée de la Maurienne, Alpes françaises

Dans la vallée de la Maurienne, facilement accessible par la route depuis Albertville, Chambéry Savoie Mont Blanc et Grenoble.

Elle partage son domaine skiable avec Valmorel, qui se trouve en Tarentaise.

L’enneigement est favorisé par la présence à proximité de sommets entourant les stations 3V de Méribel et Saint-Martin de Belleville.

Le domaine skiable

Connu sous le nom de Grand Domaine, le terrain damé s’étend à peu près également de part et d’autre du Col de la Madeleine (1993 m), célèbre ascension du Tour de France, avec Saint-François Longchamp au sud et Valmorel au nord. Cela peut sembler ennuyeux, mais c’est loin d’être le cas, car le long de la route se trouvent des crêtes et des vallées qui cassent les choses et donnent de la variété au ski. Le terrain est généralement rassurant, avec de nombreuses pistes bleues de croisière pour les intermédiaires qui aiment parcourir une certaine distance. Il y a aussi quelques pistes rouges pittoresques, ainsi que des pistes vertes assez longues. Les pistes noires sont plus limitées, mais il y a du hors-piste tout autour, ainsi que de bonnes pistes de ski de fond autour du village de Celliers.

En ce qui concerne les déplacements, Saint-François a l’avantage technologique sur Valmorel, une grande partie de son terrain étant desservie par trois télésièges à grande vitesse, alors que de l’autre côté vous trouverez deux fois plus de téléskis. Heureusement, la situation s’améliore.

La station de ski

La plupart des logements sont situés autour de Saint-François Longchamp 1650, les chalets prédominant à Plan Mollaret, tandis que Le Hameau dispose d’appartements pratiques en front de neige. Il y en a d’autres, mais avec un look un peu vieillot et sans fioritures, à Saint-François Longchamp 1450, où l’on peut descendre à ski et revenir en télésiège, ce qui fait que les autres villages sont effectivement accessibles skis aux pieds. L’image de Saint-François comme « La Montagne Conviviale » est bien fondée, et nous avons trouvé une atmosphère amicale à la fois sur et hors de la montagne. La station a peut-être été longtemps négligée par les amateurs de style, mais l’approche décontractée et sans prétention que l’on y trouve finit par s’imposer (et permet de garder les prix abordables).

Pourquoi skier à Saint-François Longchamp ?

Pour tous ceux qui recherchent un ski de qualité, adapté aux familles, dans les Alpes françaises et qui offre un bon rapport qualité-prix avec peu de compromis évidents, ce domaine doit être un concurrent sérieux. Le terrain n’est pas très exigeant, mais vous pouvez couvrir une certaine distance autour du domaine skiable combiné, en parcourant la plus grande partie sur des pistes bleues larges et rassurantes. Le front de neige est également un endroit amusant, avec de nombreuses activités organisées et des aires de jeux sécurisées pour les enfants. Mais si vous êtes seul ou sans enfant, n’hésitez pas, car le ski est excellent et ce versant de la montagne a beaucoup d’atouts pour servir de base à l’exploration de tout ce qui s’y trouve.

Snowboarding

4 zones d’amusement

2 parcs à neige

1 Snowboarder Cross

1 demi-lune

Ski de fond

40km à Montaimont, 20 km à Valmorel

60 km de pistes de ski de fond et de ski nordique

Handiski…

  • A accueilli la Coupe de France de ski alpin handisport en 2014
  • Moniteurs ESF spécialisés dans le ski assis et le double-ski
  • Parking au pied des pistes
  • Service central de réservation pour les conseils en matière d’hébergement +33(0)4 79 59 10 56

Les avantages, inconvénients & conseils

Avantages

  • Ski de qualité en domaine relié.
  • Ce côté de la montagne dispose d’un meilleur système de remontées mécaniques.
  • Le forfait complet vous permet de skier à la fois en Maurienne et en Tarentaise.
  • Ambiance conviviale, accueillante et sans prétention.
  • Programme d’activités familiales.
  • Des villages accueillants pour les piétons.
  • Transferts courts depuis Chambéry Savoie Mont Blanc et TGV.

Inconvénients

  • 1450 Le village semble maintenant fatigué.
  • Vie nocturne plus discrète.

Nos conseils

  • Explorez les pistes les plus hautes et les plus éloignées, pour le calme et les vues imprenables.

Vue d’ensemble : Saint-François Longchamp

Une pluie de flocons de neige fraîchement tombés, c’est le genre d’accueil que l’on aime lorsqu’on arrive dans une station de ski que l’on ne connaît pas du tout. Même sans cela, alors que nous apercevons le village de Saint-François Longchamp devant nous, scintillant dans le crépuscule, l’effet serait tout aussi intriguant. L’approche finale nous fait passer par l’arrière du lotissement qui donne sur le front de neige. Il n’y a donc pas grand-chose à voir jusqu’à ce que nous nous garions, que nous déchargions la voiture et que nous observions la situation depuis le balcon de notre chambre d’hôtel au Lac Bleu. Nous aimons ce que nous voyons et nous descendons pour jeter un premier coup d’œil, au milieu d’un grand nombre d’autres personnes qui ont manifestement la même idée. Premières impressions : propre, joyeux et sans prétention. Nous flottons au-dessus d’un flanc de montagne rendu immaculé par les chutes de neige de la nuit précédente, les quelques arbres fraîchement époussetés ici et là apportant la touche finale.

S’échauffer à Saint-François Longchamp

Le lendemain matin, nous retournons, en croquant le chemin – quelques pas seulement, en fait – jusqu’au télésiège six places de la Lune Bleue. Le trajet est d’autant plus agréable que nous flottons au-dessus d’un versant de montagne rendu immaculé par les chutes de neige de la nuit précédente, les quelques arbres fraîchement époussetés ici et là apportant la touche finale.

Au sommet de la station, nous descendons en planeur et nous nous retournons pour admirer la vue sur la vallée. D’ici, le village semble déjà étonnamment loin. Quelques minutes plus tard, il s’agrandit lentement tandis que nous descendons Shogun, une piste de liaison classée bleue, jusqu’à la base de notre prochain téléski, le Soleil Rouge quatre places. Cette fois-ci, nous descendons à 2271 m d’altitude, où la qualité de la neige est excellente, ce qui permet une bonne adhérence des carres pour la descente de Samourai, une piste rouge qui ramène les skieurs à la base du télésiège, ou qui les conduit à une piste bleue et verte jusqu’au Hameau, où il ne reste plus qu’à choisir entre le téléski Sapin et le télésiège six places à grande vitesse Marquis).

Nous continuons à monter dans le puissant ascenseur jusqu’à 1918 m. En termes absolus, ce n’est pas très haut cette fois-ci, mais les vues depuis le sommet en valent vraiment la peine. La situation est sur le point de s’améliorer encore. Une minute de glisse en douceur sur le Rimolard.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *