L’été à Tignes
L’été à Tignes

L’été à Tignes

  1. Serial Riders -
  2. Guides -
  3. Guides Hiver -
  4. Vacances de ski -
  5. Vacances de ski en groupe -
  6. Les meilleurs chalets de ski pour les groupes -
  7. L’été à Tignes

Activités tout au long de l’année pour tous les âges

Tignes est située autour du vaste lac de Tignes, en Haute-Tarentaise, au-dessus des stations de ski des Arcs, de La Rosière, de Sainte-Foy Tarentaise et juste avant Val d’Isère. Pour y accéder, il faut traverser le barrage du lac du Chevril, plus petit, créé lorsqu’un projet hydroélectrique a inondé le village agricole d’origine.

Le village

Compte tenu de l’ampleur du phénomène, il n’est pas surprenant qu’il y ait un large choix de villages. En arrivant de Bourg Saint Maurice (une base d’hébergement multi-stations populaire), vous verrez des panneaux indiquant Tignes Les Brevières, bien que le village lui-même soit caché dans la vallée, juste en dessous du barrage. Il est attrayant et authentique, avec des chalets et des restaurants de style traditionnel, mais il semble un peu isolé car il n’est pas desservi par des navettes régulières (bien qu’il y ait des navettes pour les vélos).

Les autres villages se trouvent de l’autre côté du barrage. Une fois le barrage franchi, vous arrivez aux Boisses et à Tignes 1800, qui s’est développé plus récemment et dont la pièce maîtresse, CGH Kalinda Village (voir Où séjourner), a déjà transformé cet endroit auparavant négligé en un lieu de premier choix. Quelques kilomètres plus loin se trouve Tignes 2100, où se trouvent Le Levachet et Le Lac. De nombreux hébergements et services (y compris des marchés en plein air réguliers), ainsi qu’un accès facile à toutes les activités gratuites proposées, font de ce lieu un endroit très prisé. Au bout de la vallée, Val Claret propose de nombreux appartements et un accès direct aux pistes cyclables et aux sentiers pédestres. C’est également un excellent choix si vous souhaitez skier sur les pistes du glacier en été (vérifiez en ligne les horaires d’ouverture).

Activités d’été

Tignes est un endroit idéal pour les amateurs d’activités diverses. La carte SPORTIGNES, offerte gratuitement par votre hébergeur, vous donne accès à une grande variété de sports et d’activités : tennis, trampolines, sauts dans l’eau, tir à l’arc, beach-volley, etc. Vous bénéficiez également de deux entrées à la piscine Lagon, d’une entrée au mini-golf et d’une entrée au centre multimédia où vous disposez d’une heure d’accès gratuit à Internet. Il existe également un programme hebdomadaire d’événements avec de la musique, des concours et des démonstrations.

Si vous n’êtes pas sportif, il y a beaucoup de choses à voir autour du lac, qui offre lui-même une douce promenade sur les rives, avec des aires de pique-nique et des restaurants le long des berges.

Activités sur place

  • Attractions
  • Marche
  • Cyclisme
  • Activités

Informations sur les activités

Bike Park Tignes – Val d’Isère

Il y a plus de 150 km de pistes et 5 remontées mécaniques pour VTT, et tout cela est GRATUIT. Procurez-vous votre forfait VTT à l’office de tourisme de la Maison de Tignes, au Lac ou au Val Claret, et préparez-vous à vous amuser comme des fous.

Il y a des pistes pour les débutants, les experts et les élites, ainsi que BIKELAND, où vous pouvez vous entraîner et apprendre en toute sécurité, vous amuser sur l’airbag MTB ou le dual slalom.

Ascenseurs pour piétons

Les randonneurs peuvent oublier le dur labeur que représente l’ascension des sentiers d’altitude. Les remontées mécaniques piétonnes sont GRATUITES (il faut se procurer un forfait auprès de l’Office de Tourisme de la Maison de Tignes au Lac ou au Val Claret). La télécabine de Tovière (montée et descente), les télésièges du Palafour et des Tufs (montée uniquement) sont ouverts pour l’accès aux pistes et aux points de vue.

Ski d’été

Il y a 20 km de pistes de ski sur le Glacier de la Grande Motte qui est ouvert au ski de fin juin à début août (le matin uniquement). Le funiculaire et le téléphérique sont ouverts aux skieurs et aux piétons (payants) et le voyage vaut la peine rien que pour les vues.

Le Lagon

Avec votre forfait, vous pouvez entrer gratuitement dans ce centre de loisirs qui comprend une salle de fitness, une piscine sportive, une piscine ludique avec toboggan, cascade, piscine à bulles, etc. ainsi qu’une pataugeoire pour les tout-petits. C’est l’espace bien-être qui nous a le plus plu : séparé des piscines, il offre une atmosphère calme et apaisante, des saunas, des hammams et divers jacuzzis, ainsi que des douches revigorantes et des chaises longues.

Golf de Tignes

Le terrain de golf de Tignes est le plus haut d’Europe et offre des vues panoramiques depuis les greens situés entre Le Lac et le Val Claret. Le parcours est ouvert de fin juin à début septembre. Les green fees coûtent 50€ ou un demi-tarif à 35€ avant 10h ou après 16h.

Lieux à visiter

Se régaler des fromages d’alpage de Sainte Foy

Sainte Foy est le berceau de trois fromages typiques de la Haute Tarentaise. Cet été, rendez-vous dans ce village alpin pour une dégustation de fromages, des visites guidées des fermes fromagères locales et un festin autour d’un plateau de fromages dans l’un des restaurants d’alpage.

Sainte Foy est composée de hameaux aux caractéristiques uniques, du site protégé connu pour ses chalets à colonnades de style italien et son important patrimoine architectural religieux, au Monal, village agricole classé offrant un panorama époustouflant sur les glaciers du Mont Pouri, en passant par des hameaux dotés d’excellents restaurants proposant des spécialités savoyardes dans un cadre rustique et charmant.

Col de Petit Saint-Bernard

Une journée idéale pour visiter La Rosière, un charmant village de ski qui offre une vue imprenable sur la Tarentaise. De là, traversez la frontière italienne en passant par le célèbre col du Petit Saint-Bernard. Le paysage est magnifique et il est possible de faire des promenades et de pique-niquer. Nous aimons visiter le restaurant Lo Riondet (La Thuile, Tel : +39 (0)1 65 88 40 06), accessible uniquement à ski en hiver. Il s’agit d’une auberge située en bordure de route, juste après la frontière italienne, qui sert des plats italiens traditionnels dans un cadre authentique.

Promenades, randonnées, etc.

Le Monal, Saint-Foy-Tarantaise

Cette promenade populaire de Sainte-Foy au village isolé du Monal vous emmène à travers la forêt jusqu’aux alpages parsemés de fleurs d’été. Le ruisseau du Clou longe le sentier pendant un certain temps avant de descendre à pic dans la vallée en contrebas. Les anciens murs de pierre près du village (qui, en hiver, marquent l’itinéraire des randonneurs en raquettes) définissent l’agglomération, dont les habitants vivent ici pendant les mois d’été, offrant des rafraîchissements, un lieu d’hébergement ou fabriquant du fromage. Les maisons basses en pierre sont regroupées au fond de la vallée, à l’abri des falaises qui s’élèvent et de leurs lourds toits de lauze. Des sources et des ruisseaux coulent ici et là, assurant l’approvisionnement des résidents temporaires, de leurs légumes d’été plantés à la hâte et du bétail de Tarine.

Commencez la promenade à partir de Ste Foy (parking indiqué) et montez un sentier boisé escarpé indiqué « Le Monal ». Celui-ci vous mènera finalement à un petit parking que vous pourrez atteindre en suivant la route qui traverse le village de Ste Foy et qui monte sur la droite. A partir de là, le chemin est relativement plat (après un départ plus raide), pour les 30 minutes de marche vers Le Monal. Le retour se fait par le même chemin, mais il est si beau qu’il vous plaira à nouveau. En savoir plus…

Réserve naturelle de la Sassière

Découvrez de magnifiques paysages de montagne avec de bonnes chances d’observer la faune et la flore et, au plus fort de l’été, des fleurs sauvages spectaculaires. Le lac de la Sassière se trouve au fond d’une large vallée, une destination populaire pour les randonneurs qui peuvent l’atteindre facilement à pied par le sentier principal (environ 40 minutes) depuis le parking. Cependant, il existe un sentier plus élevé, beaucoup plus intéressant et offrant de meilleures vues, qui permet de créer un itinéraire circulaire plus satisfaisant (compter 2 heures). Depuis le lac, il est possible de poursuivre sur un sentier jusqu’au pied d’un glacier. Protégée en tant que réserve naturelle, la vallée est utilisée pour étudier les marmottes. En été, il est presque certain que vous apercevrez ces créatures ou que vous entendrez leurs cris stridents.

Pour atteindre le début de la vallée, tournez à gauche de la D902 juste après Tignes sur une route indiquant « Le Franchet et La Sassière ». C’est une longue montée en lacets avec des vues splendides sur Tignes. Vous finirez par atteindre le Barrage de Saut, où vous trouverez un grand parking. Pour suivre le sentier supérieur, montez à droite au-dessus du barrage (vous aurez besoin de bonnes chaussures de marche et de beaucoup d’eau à boire). Le sentier principal est une promenade facile, qui monte finalement vers le lac. Lire la suite…

Office du tourisme

Informations touristiques de Tignes

BP 51 – 73321 Tignes cedex

Tel : +33 (0)4 79 40 04 40

www.tignes.net

Les avantages, inconvénients & conseils

Avantages

  • Activités gratuites, ascenseurs et service de navette.
  • Itinéraires de randonnée à proximité de la ville et en haute montagne.
  • Beaucoup de choses à faire pour les familles.
  • Remontées mécaniques gratuites pour les VTT et pistes pour tous les niveaux.
  • Ski d’été sur le glacier.

Inconvénients

  • Tignes est une destination très prisée, il faut donc s’attendre à des foules pendant les vacances scolaires.

Nos conseils

  • Utilisez votre carte SPORTIGNES (disponible à votre hébergement) pour profiter de l’excellente gamme d’activités gratuites.
  • A free lift pass (available from the Office du tourisme) for pedestrians and mountain bikers.
  • Visit the Office du tourisme to pick up a map and summer guide which details all the activities, lifts and events.
  • Le parking est gratuit partout, mais il existe un service de navettes estivales pour les piétons et un autre pour les vététistes.

Informations pratiques

Se rendre sur place

En voiture

Autoroute A43 Lyon / Albertville, puis N90 jusqu’à Bourg-Saint-Maurice. Suivez les panneaux indiquant Tignes, à 30 minutes de route. Prévoyez une journée entière pour voyager depuis Calais ou prenez votre temps et arrêtez-vous pour la nuit en cours de route.

Pour les voyages en ferry entre Douvres et Calais, les autres itinéraires transmanche, les offres et les réservations, visitez le site de P&O Ferries.

Par avion

En été, il est possible de prendre l’avion pour Turin, de louer une voiture et de se rendre à Tignes en passant par le tunnel du Fréjus et le col de l’Isèran, ou de prendre l’avion pour Milan et de traverser la frontière franco-italienne en voiture au col du Petit-Saint-Bernard, au-dessus de La Rosière. Vous pouvez également prendre un vol pour Lyon ou Genève.

En train

Des trains TGV rapides vous emmènent directement à Bourg Saint Maurice pour un court transfert vers Tignes en bus, en taxi ou en voiture de location.

Réservez votre TGV au départ de Paris ou votre train de ski direct Eurostar avec OUI.sncf.

Où séjourner

Le Télémark

Située à l’entrée du village de Tignes Le Lac, la résidence comprend 52 appartements de luxe indépendants.

Nous avons séjourné dans un confortable appartement de deux chambres pouvant accueillir 6 personnes et offrant une vue panoramique sur le glacier, la vallée et le lac du Chevril. Les clients ont accès gratuitement à la piscine intérieure chauffée, au jacuzzi, au sauna, au hammam et à la salle de remise en forme. De nombreux soins du visage ou du corps et des massages sont également disponibles à l’Ô des Cimes Spa d’Altitude (payant). Un parking souterrain est disponible (payant), ainsi qu’un nombre limité de places extérieures.

Les clients peuvent profiter du service de livraison de pain. Le centre du village et le lac, où se déroulent la plupart des activités, se trouvent à 10 minutes de marche en montée. En été, il y a régulièrement des marchés où vous pouvez goûter et acheter des produits locaux.

Renseignements et réservations :

Retraites des sommets

023 9283 9310 (ROYAUME-UNI)

reservations@peakretreats.co.uk

Nourriture et boissons

Le Panoramic

Glacier de la Grande Motte – Tignes

Le chef étoilé Jean-Michel Bouvier a ouvert le superbe restaurant Panoramic au sommet (3032 m) du funiculaire au-dessus de Tignes Val Claret à l’automne 2011.

En été comme en hiver, la vue est magnifique et vous pouvez vous prélasser sur la terrasse ensoleillée avec une boisson ou un repas léger au snack-bar ouvert de 11h00 à 16h00 (le restaurant et le self-service sont fermés en été).

Producteurs – Les marchés

Visitez l’un des marchés de producteurs réguliers de Tignes Le Lac. Vous y découvrirez et dégusterez des fromages et de la charcuterie locaux, ainsi que d’autres produits frais. Vous y trouverez également de l’artisanat, des cadeaux et des vêtements. Pour connaître les dates de ces marchés et d’autres événements locaux, consultez l’Office du tourisme.

L’été à Tignes

Comme vous le verrez dans notre commentaire sur la station de ski de Tignes, nous nous sommes sentis chez nous pendant la saison de ski, mais nous n’avions aucune idée de ce à quoi cela ressemblerait une fois que l’herbe et les fleurs sauvages auraient remplacé la neige et le balisage des pistes sur les flancs de la montagne. L’expérience nous a cependant appris qu’à peu près n’importe quel endroit en France qui possède un lac de bonne taille et une offre généreuse d’hébergement touristique mérite d’être visité. C’est ce que nous avons fait à la mi-juillet.

Notre base pour un séjour d’une semaine est un appartement au Télémark, à Tignes Le Lac – un bon choix, comme il s’avère, notamment pour les vues hypnotiques qui nous accueillent chaque matin depuis notre balcon. À notre gauche, les sommets sauvages de la Réserve naturelle de la Grande Sassière et la frontière franco-italienne, tandis qu’en face de nous, beaucoup plus proches, se dressent les tours d’habitation du Lavachet. A notre droite, scintillant au loin, se trouve le Glacier de la Grande Motte, dont le téléphérique monte et descend comme une araignée construisant patiemment sa toile.

Scintillant au loin, le Glacier de la Grande Motte, dont le téléphérique monte et descend comme une araignée construisant patiemment sa toile.

Marcher dans l’air

Le temps ensoleillé ne devrait pas durer, mais les prévisions n’indiquaient pas de pluie. Nous avons donc décidé d’utiliser les températures plus fraîches à notre avantage et d’explorer l’un des sentiers de haute montagne.

Quelques minutes de marche nous amènent à la télécabine de Tovière, qui nous propulse rapidement de Tignes Le Lac jusqu’à 2695m, où le sentier est bien visible. Une légère descente jusqu’à 2650 m nous amène au point de départ d’un itinéraire presque circulaire qui passe par le col de Fresse (2576 m), puis fait un virage à 180° pour se diriger vers le Val Claret, puis contourne le lac de Tignes et revient à notre point de départ. Le temps indiqué pour le parcours complet de 9,2 km est d’environ 2h20min – 1h40min si vous prenez la navette gratuite de Val Claret à Tignes Le Lac. Conscients de notre niveau de forme du premier jour, nous choisissons l’option la plus courte. Cette décision s’est avérée judicieuse, car le sentier comprend des montées et des descentes assez raides pour suivre une succession de crêtes montagneuses. En hiver, les skieurs sur les pistes dont les contours restent clairement visibles sur les pentes herbeuses en contrebas se demandent quelles surprises la prochaine vallée peut bien leur réserver, mais l’été venu, les randonneurs au sommet des pics peuvent tout voir, avec de véritables vues panoramiques. Une table d’orientation permet d’identifier des éléments tels que la source de l’Isère et la face nord (italienne) du Mont-Blanc.

Revenir sur terre

Après avoir passé la mélancolique station amont du télésiège du Bollin, nous atteignons le col de Fresse (2576 m), dont l’aspect sauvage et isolé nous rappelle que nous sommes aux portes du vaste Parc national de la Vanoise. À partir de ce point, le sentier entame une descente douce et plus ou moins constante, bientôt rejoint par un ruisseau qui a creusé un petit vallon. Le sentier serpente vers une nouvelle rencontre avec le télésiège désœuvré que nous n’avons pas vu depuis le col, tandis que des monticules de fleurs sauvages aux couleurs vives se prélassent à l’abri. Le soleil est maintenant revenu et les couleurs autour de nous prennent une intensité accrue alors que nous abordons ce qui sera pour nous le dernier tronçon de notre itinéraire.

Quelques minutes plus tard, nous sommes dans un autre monde presque silencieux, parmi les immeubles les plus éloignés du Val Claret, en dessous desquels nous attendons une navette en compagnie de skieurs fraîchement sortis de leur effort matinal sur le glacier enneigé.

Autour du lac de Tignes

Courir contre le chronomètre sur un sentier de 2350 m de long autour du périmètre du lac de Tignes est une activité populaire ici, et si vous êtes vraiment en forme, vous pouvez le faire en huit minutes (ce qui équivaut à une vitesse moyenne de 17,6 km/h). Cependant, le temps magnifique dont nous avons la chance de bénéficier se prête mieux à une promenade douce avec des arrêts fréquents pour profiter des vues qui changent constamment. Alors que nous sommes fascinés par la silhouette affirmée du Val Claret et par les montagnes qui s’élèvent à l’autre bout du lac, il est difficile de croire qu’il y a quelques mois à peine, nous marchions en plein milieu de sa surface gelée.

Les remontées mécaniques sont à peine visibles dans le paysage maintenant herbeux, bien qu’à cette altitude une nouvelle couche de neige soit possible à tout moment de l’année, et bien sûr il y a toujours beaucoup plus que cela sur et autour du glacier et de certains des hauts sommets les plus ombragés. Pour nous, le rappel occasionnel de la nature sauvage des montagnes ne fait qu’ajouter à l’attrait de la visite des hauts lieux en été, ce qui peut rapidement devenir aussi addictif que les voyages à ski.

En hiver, les montagnes restent un paradis pour les skieurs invétérés, tandis qu’en été, c’est au tour des adeptes du VTT de descente de faire le plein d’adrénaline, pour lesquels plusieurs télésièges ont été adaptés afin de transporter les vélos jusqu’à une sélection de pistes de haute altitude. Le lac de Tignes est lui aussi transformé. Une étendue de glace enneigée appréciée des promeneurs et des conducteurs de chiens de traîneau devient ce qui est clairement l’atout le plus précieux de la station. Pour les baigneurs, les pique-niqueurs et les observateurs, son attrait intemporel est irrésistible.

En juillet et en août, les visiteurs ont accès gratuitement à un large éventail d’activités, y compris l’utilisation des télésièges pour les randonneurs et les vététistes. Sur l’eau, les plaisirs traditionnels et légèrement mondains du canoë ou du pédalo ont été rejoints par de nouveaux venus tels que le paddle board (connu ici sous le nom de stand-up paddle), le hot-jumping (acrobaties freestyle à partir d’un toboggan de type saut à ski), le blob-jumping (qui consiste à être projeté à l’extrémité d’un airbag flottant par quelqu’un d’autre qui tombe dessus d’une certaine hauteur) et le spectaculaire fly-board. Il s’agit d’enfiler une combinaison de plongée et un jet-pack relié par un tube flexible à un puissant jet-ski, qui vous propulse jusqu’à 6 m hors du lac sur une colonne d’eau. Cette activité est spectaculaire lorsqu’elle est démontrée par un expert, et offre un divertissement différent lorsque les novices l’essaient.

À l’extrémité du lac, le sentier passe devant les greens du Golf Club du Lac de Tignes, un parcours de 18 trous loin d’être typique, où les marmottes locales font partie des spectateurs réguliers. Parmi les caractéristiques les plus exigeantes, on trouve un assortiment de lacs et de ravins, ainsi que les distractions évidentes de son environnement sensationnel de haute altitude, qui en fait le plus haut terrain de golf 18 trous d’Europe.

Finalement, le chemin commence à grimper pour contourner la zone d’activités aquatiques Acroland, où nous nous arrêtons quelques minutes pour admirer l’action qui se déroule en contrebas. Pour regarder de plus près, il y a des sièges en gradins de type amphithéâtre, mais nous continuons jusqu’à Tignes Le Lac, pour terminer notre circuit relaxant du lac.

Ski d’été sur le glacier de la Grande Motte

Tant que vous n’aurez pas pris le funiculaire de la Perce Neige et que vous n’aurez pas émergé à la lumière du jour sur le pont d’observation panoramique (3034 m) au pied du glacier de la Grande Motte, vous aurez du mal à croire que, pendant la majeure partie de l’année, il y a des pistes damées là-haut. De plus, comme nous l’avons découvert, chaque matin apporte son lot de nouvelles vagues de personnes qui viennent chercher leur dose de ski alpin en milieu d’année.

Nous les rejoignons et nous entassons dans le téléphérique pour un trajet vertigineux (à 10 m/s) de 150 m ou plus au-dessus du glacier, soit une distance de 1696 m, avec un seul pylône en guise de soutien tout au long du trajet. Nous débarquons à la station supérieure de 3456 m et posons le pied sur une neige que nous ne pensions pas voir avant l’hiver prochain. Nous regardons ensuite le lac en contrebas et, au-delà, les villages que nous apercevons à peine.

Il est surprenant de constater à quel point la neige recouvre encore les zones plus abritées, et pas seulement au-dessus de Tignes – on voit loin d’ici. Tandis que les skieurs et les snowboarders se dirigent avec détermination vers les points de départ des pistes que nous avons nous-mêmes parcourues pendant la saison hivernale, le téléphérique s’éloigne et disparaît pratiquement dans l’immensité du paysage. Même si l’on ne skie pas, le voyage et la vue sur le point culminant de l’Espace Killy valent la peine d’être vus en toute saison.

Le beau temps ensoleillé dont nous avons bénéficié pendant presque toute la durée de notre séjour nous incite à passer le plus clair de notre temps à l’extérieur. Tignes a certainement beaucoup à offrir, non seulement en tant que destination familiale à part entière, mais aussi en tant que point de départ pour explorer les régions montagneuses voisines. Voir nos pages séparées sur nos visites du sensationnel lac de la Sassière et du hameau de montagne du Monal, près de Sainte-Foy Tarentaise. Nous reviendrons certainement à Tignes, en hiver comme en été.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *