Avis sur la station des Houches
Avis sur la station des Houches

Avis sur la station des Houches

  1. Serial Riders -
  2. Guides -
  3. Guides Hiver -
  4. Vacances de ski -
  5. Vacances au ski pour les débutants -
  6. Choisir un séjour de ski en Europe -
  7. Avis sur la station des Houches

Situation : Chamonix Mont-Blanc, Haute-Savoie, Alpes françaises

Porte d’entrée de la vallée de Chamonix, Les Houches dispose de 55 km de pistes damées pour tous les niveaux de skieurs.

Le terrain varié comprend de longues descentes bordées d’arbres jusqu’au village et au-dessus de Saint Gervais.

Elle est facilement accessible par des vols à destination de Lyon, Genève et Chambéry ou par la route via Genève, avec une option non autoroutière depuis Lyon via Chambéry Savoie Mont Blanc et Albertville.

Le domaine skiable

  • Terrain varié dans un domaine skiable compact.
  • Un choix solide pour les groupes à compétences mixtes.
  • Possibilité de se baser ici si vous voulez skier dans la vallée de Chamonix.

Le ski au-dessus des Houches a une personnalité quelque peu partagée. Les experts endurcis considèrent souvent le terrain local comme trop calme, mais il y a ici de longues pistes (et assez raides), y compris la fameuse piste noire « Verte ».

Ce que Les Houches n’ont pas, cependant, c’est le genre de mauvaises surprises (et le classement conservateur des pistes) qui peuvent surprendre les skieurs moins confiants plus haut dans la vallée dans des conditions moins qu’idéales.

La station de ski

  • Proche de l’effervescence de Chamonix, mais petit et décontracté.
  • Expansion récente de l’hébergement avec des choix de luxe et de budget.

Après l’effervescence de Chamonix, Les Houches semble plutôt calme et détendue. Le village est visiblement en pleine expansion, et c’est donc ce que beaucoup de gens recherchent, puisque les terrains constructibles restants semblent être pris d’assaut par les constructeurs de chalets dès qu’ils se libèrent. Au cœur du village, vous trouverez un office de tourisme, une mairie, etc. très utiles, ainsi qu’une supérette qui, de nos jours, n’est plus aussi mini. Vous y trouverez la plupart des produits dont vous aurez besoin pour vos séjours en autonomie. Si vous décidez de dîner à l’extérieur, il y a de fortes chances que vous vous rendiez à Chamonix, où le choix est impressionnant, même si les prix sont élevés.

La facilité d’accès à un choix de promenades est une caractéristique bienvenue, mais un peu moins évidente, d’un séjour ici (en particulier si vous venez en été). Vous pouvez commencer par une promenade relaxante autour du lac des Chavants et passer à quelque chose de plus exigeant sous la forme d’une randonnée à travers une forêt presque silencieuse sur l’Allée des Diligences, qui vous amènera à la halte ferroviaire de Vaudagne.

A ce propos, si vous séjournez sur place, votre hébergeur devrait vous fournir une carte d’hôte qui vous permet de voyager gratuitement et de façon illimitée en train et en navette dans la vallée de Chamonix. Des régions aussi éloignées qu’Argentière et Vallorcine sont ainsi accessibles à toute personne résidant aux Houches (et vice-versa, bien sûr).

Informations sur la station

Les Houches est une station Famille Plus

Famille Plus est un label national attribué aux destinations touristiques offrant un accueil et des services adaptés aux familles et aux enfants.

Pourquoi skier aux Houches ?

Les novices devraient s’y sentir à l’aise, tandis que les skieurs intermédiaires peuvent explorer une variété surprenante de pistes longues et variées qui descendent à travers la forêt jusqu’au village. Les skieurs avancés apprécieront également le défi de  » La Verte « , une descente implacable en pente noire rendue célèbre dans le monde entier par les épreuves annuelles de la Coupe du monde de ski alpin de Kandahar. Il y a également un parc à neige.

Un élément rétro inattendu est le tramway du Mont-Blanc, qui monte de St Gervais à Belleview, à près de 1800 mètres d’altitude.

Les Houches est un choix solide pour ceux qui recherchent un ski relaxant au milieu de magnifiques paysages de montagne ou des activités hors piste comme le ski nordique, la marche ou les raquettes à neige.

Snowboarding

Pistes larges, idéales pour les débutants.

1 Snowparks

Ski de fond

Ski de fond gratuit aux Chavants, ticket piéton uniquement pour les pistes d’altitude.

Pistes de ski de fond et de ski nordique de 10 km

Handiski…

  • Les Houches est une destination populaire pour Handiski, avec ses larges pentes et ses pistes relativement tranquilles.
  • L’ESF Les Houches, l’une des premières écoles à enseigner le handiski, propose des cours pour tous les âges et tous les handicaps, en partenariat avec l’association Loisir Assis Evasion.
  • Chamonet.com propose des guides pour l’accès aux remontées mécaniques, etc.

Les avantages, inconvénients & conseils

Avantages

  • Services de bus et de train locaux gratuits pour les détenteurs d’une carte d’hébergement.
  • Système de levage efficace.
  • Village vivant toute l’année.
  • Location de matériel de qualité sur place.
  • Vues panoramiques.
  • Atmosphère détendue.

Inconvénients

  • La fête à Chamonix…
  • Non relié par des remontées mécaniques à d’autres domaines skiables.
  • Un drag-lift difficile dessert certains terrains.

Nos conseils

  • Pendant que vous êtes ici, passez quelques jours avec un forfait Mont Blanc Unlimited pour skier ailleurs dans la vallée de Chamonix, en profitant de la gratuité des trains et des bus.

Aperçu : Les Houches

L’arrivée aux Houches a quelque chose de dramatique, surtout lorsque (comme cela nous est arrivé plus d’une fois) vous entrez dans le Tunnel des Chavants à la fin du viaduc qui monte de Cluses dans une bruine constante et que vous émergez dans la vallée de Chamonix au milieu d’une vigoureuse chute de neige. C’est dans ces moments-là que l’on apprécie de pouvoir descendre à la première sortie et de faire le tour du village.

Il brille joyeusement dans l’obscurité et semble assez accueillant, mais les températures ont chuté. Lors de notre première visite, il nous a fallu installer des chaînes à neige pour rejoindre notre hébergement relativement haut, situé en bord de piste. Cette fois-ci, nous allons séjourner au Hameau de Pierre Blanche, beaucoup plus facile d’accès, l’une de nos résidences préférées de CGH. Une fois la voiture bien garée au sous-sol, nous transférons nos skis dans le vestiaire chauffé et nos bagages par un ascenseur jusqu’à l’étage où se trouve notre appartement, puis nous nous détendons et passons une bonne nuit de sommeil. Le lendemain matin, il suffit de chausser nos chaussures, de libérer nos skis et de marcher jusqu’à la télécabine voisine pour monter à la montagne et skier sérieusement. C’est ce genre de journée qui fait le charme des Houches, avec la perspective d’une fin parfaite sur les longues routes de retour au village, via un choix de pistes bleues, rouges ou noires, avec une grande partie de la vallée de Chamonix qui s’étend devant vous.

L’embarras du choix aux Houches

La télécabine du Prarion nous transporte en douceur jusqu’au cœur du terrain, où une multitude de possibilités s’offrent à nous. La qualité de la neige étant parfaite, nous glissons pour aller voir de plus près le lointain plateau de Belleview. C’est un terrain de croisière de niveau bleu tout le long, ce qui nous permet de prendre le temps d’admirer le paysage, ce que nous faisons de plus en plus souvent au cours de notre séjour ici. En chemin, nous traversons la piste Verte, quelques jours avant que la légendaire piste noire n’accueille les épreuves de la Coupe du monde masculine de ski alpin. Pour l’instant, nous nous concentrons sur le versant le plus doux des Houches et poursuivons notre route vers Belleview.

Lorsque nous nous arrêtons au-dessus du parc à neige, nous nous trouvons à côté des rails du tramway du Mont-Blanc qui, depuis 1907, monte ici depuis Saint-Gervais par le col de Voza. Malgré le temps qui passe, il offre toujours un spectacle surréaliste lorsqu’il s’ébranle et gémit le long des pistes. Skier le long des trams est une sensation unique et peut généralement susciter quelques sourires de la part des passagers, dont beaucoup découvrent sans doute pour la première fois une station de ski.

De là, vous pouvez quitter la piste de bord de piste pour rejoindre les pistes rouges du Mur des Epines ou de la Variante, qui se rejoignent bientôt pour descendre à Maison Neuve (1220 m). De là, vous avez la possibilité de rejoindre la section inférieure de la célèbre Kandahar Black ou de prendre les télésièges de Maison Neuve et de Kandahar jusqu’à Prarion pour faire toute la piste ou son compagnon bleu, les Aillouds. Quoi qu’il en soit, 900 m de dénivelé vous attendent, et vous vous retrouverez au village, à côté de la télécabine.

Le plan B, que nous avons préféré en début de journée, consiste à partir de Prarion vers le secteur au-dessus de Saint-Gervais. Nous avons constaté que les choses sont souvent plus calmes ici, et qu’il y a un choix de pistes bordées d’arbres très agréables qui vous déposeront soit au télésiège quatre places de Crozat (1493 m), soit plus bas encore, à la base du long téléski des Plancerts, vieux de 40 ans (1370 m). La sensation de dépaysement que procure le ski sur ces pistes panoramiques est addictive, et pourrait bien être l’excuse parfaite pour rester sur place, plutôt que de se rendre plus haut dans la vallée, où les choses ont tendance à être un peu moins calmes.

Bien connecté

Avec un forfait Mont-Blanc illimité, les Houches sont bien placées pour profiter de l’accès aux stations Evasion de Saint Gervais et Megève (nouvelles à partir de 2015/16), Courmayeur en Italie (via le tunnel du Mont-Blanc), ou n’importe laquelle des stations de la vallée de Chamonix. Vous pouvez même skier à Verbier en Suisse.

Il existe d’excellentes liaisons de transport gratuites dans toute la vallée (carte d’hôte requise, renseignez-vous auprès de votre fournisseur de logement).

Les délices de l’après-midi

De Belleview, nous descendons pour prendre la remontée de Voza, qui nous dépose à 1900 m d’altitude. Une rapide descente sur la piste rouge « Stade » suivie d’une montée sur le fauteuil Kandahar nous réchauffe les jambes pour la suite de la descente vers le terrain situé au-dessus de St Gervais et à proximité des Contamines. A mi-parcours, à l’intersection des pistes rouges  » Cha  » et bleues  » Abbaye « , nous rejoignons un restaurant en bord de piste où nous faisons une pause déjeuner sous le soleil.

Nous repartons bien ravitaillés et les jambes en plomb, pour continuer notre descente à travers les arbres jusqu’au pied du télésiège de Crozat, qui nous ramène sereinement pour recommencer, cette fois sur les  » Fontaines « , plus raides et classées en rouge. La descente raide est très amusante, et il y a encore plus à proximité pour les bons skieurs qui n’ont pas peur de remonter par le long téléski des Plancerts.

Ce sont des journées comme celle-ci qui font la force des Houches, avec la perspective d’une fin parfaite sur les longues routes de retour au village, par un choix de pistes bleues, rouges ou noires, avec une grande partie de la vallée de Chamonix à vos pieds.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *