Avis sur la station de Châtel
Avis sur la station de Châtel

Avis sur la station de Châtel

  1. Serial Riders -
  2. Guides -
  3. Guides Hiver -
  4. Vacances de ski -
  5. Vacances au ski pour les débutants -
  6. Où skier et faire du snowboard -
  7. Avis sur la station de Châtel

Situation : Les Portes du Soleil

Châtel se trouve au confluent d’un ensemble de vallées proches de la frontière suisse et au cœur du vaste domaine skiable franco-suisse des Portes du Soleil.

Sa proximité avec l’aéroport international de Genève et les gares TGV de Thonon ou d’Aigle (Suisse) – chacune offrant des services à grande vitesse depuis Paris, Londres et la Suisse – a fait de ce village frontalier autrefois isolé l’une des destinations les plus prisées des skieurs à la recherche d’une expérience alpine traditionnelle associée à un ski exigeant.

Le domaine skiable

  • Châtel fait partie du vaste domaine skiable des Portes du Soleil.
  • Les familles et les débutants apprécient les pistes de Châtel\ sur les pentes ensoleillées au-dessus de la ville.

Avec un accès à 600 km de pistes, réparties sur 12 villages en France et en Suisse, le vaste domaine des Portes du Soleil offre des possibilités de ski quasi illimitées. Les pistes de Châtel se trouvent sur les pentes ensoleillées au-dessus du village et la plupart sont appréciées des familles et des débutants. Il y a beaucoup à dire sur le ski ici, le domaine du Petit Châtel en particulier donnant un accès rapide au secteur suisse. Vous profiterez également de paysages spectaculaires, de pistes impeccables et d’une ambiance décontractée et contagieuse. Le forfait Espace Liberté donne accès aux deux domaines reliés de Châtel – Super-Châtel/Barbossine et Linga/Pré-la-Joux, au secteur du Corbeau de la station suisse de Morgins, à Torgon (également suisse) et à la station française voisine de La Chapelle d’Abondance. Cela représente un total de 130 km de pistes et 61 remontées mécaniques, ce qui nous semble être un bon rapport qualité-prix.

Pour accéder à l’ensemble du circuit des Portes du Soleil, vous pouvez désormais prendre le télésiège 6 places du Gabelou pour une descente en catégorie bleue jusqu’au télésiège du Linga ou prendre la navette jusqu’à Pré la Joux (places de parking limitées). Dans les deux cas, il y a un terrain boisé satisfaisant, idéal pour les skieurs moins sûrs d’eux ou lorsque la visibilité en altitude est compromise. La Plaine Dranse et, un peu plus loin, Les Lindarets, points de rencontre de plusieurs remontées mécaniques, sont également très fréquentés par les skieurs qui se déplacent entre Châtel, Avoriaz et Les Crosets, de l’autre côté de la frontière suisse.

Plaine Dranse et Les Lindarets sont également des endroits très appréciés à l’heure du déjeuner, car ils offrent un choix de restaurants et de bars animés. De là, il est facile de rejoindre Avoriaz en remontée mécanique, puis Morzine et Les Gets. Vous pouvez également explorer le versant suisse, qui offre des pistes difficiles jusqu’à Champéry ou de superbes itinéraires intermédiaires jusqu’aux Crosets, Champoussin et Morgins. Vous pouvez parcourir des distances extraordinaires de cette manière. Si cela ne vous intéresse pas, explorez le large choix de pistes au-dessus de Châtel, qui offrent souvent les meilleures conditions d’enneigement, grâce à leur aspect et à leur couverture d’arbres. Enfin, une navette vous déposera à La Chapelle d’Abondance, toute proche, qui offre du ski intermédiaire supplémentaire, un snowpark et un charme qui lui est propre.

La station de ski

  • Un village alpin actif toute l’année avec un centre traditionnel.
  • Le marché hebdomadaire attire les habitants et les visiteurs.

Malgré une expansion constante, Châtel reste à bien des égards un village alpin classique. Situé au fond d’une vallée, il est dominé par une solide église en pierre et ses rues étroites sont bordées de boutiques et de restaurants dignes d’une carte postale. Des chalets de style traditionnel s’accrochent aux pentes orientées vers le sud qui entourent le centre du village, tandis que des développements plus récents, qui ont commencé à s’étendre sur les pentes inférieures de la vallée, ont apporté des logements de qualité de type appartement à une zone autrefois desservie principalement par de petits hôtels et des chalets individuels. Le promoteur savoyard MGM Constructeur est sur le point d’achever la dernière phase des Chalets d’Angèle, et un nouveau développement est prévu au Petit Châtel.

Avec le développement de l’hébergement, le service de navette devient de plus en plus important, et des circuits réguliers et fréquents entre le village et les remontées mécaniques font de Châtel un endroit facile d’accès pour skier, tout en laissant votre voiture bien à l’abri dans le parking souterrain. Le bus dessert également les villages traditionnels voisins d’Abondance et de La Chapelle d’Abondance, situés au fond de la vallée, qui disposent chacun de leur propre petit domaine skiable et proposent diverses autres activités hivernales, notamment des promenades en traîneau à chiens et du ski de fond.

Informations sur la station

Châtel est une station Famille Plus

Famille Plus est un label national attribué aux destinations touristiques offrant un accueil et des services adaptés aux familles et aux enfants.

Pourquoi skier à Châtel ?

En tant que station Famille Plus Montagne, Châtel propose des activités et des services pour tous les âges et pour les skieurs handicapés. Les groupes mixtes trouveront de la variété sur les pistes locales, tandis que les skieurs intermédiaires avides de kilomètres pourront vraiment couvrir une certaine distance en explorant le domaine des Portes du Soleil, à la fois en France et de l’autre côté de la frontière avec la Suisse, toute proche.

Châtel conviendra également à ceux qui apprécient l’ambiance d’un village alpin traditionnel, et les voyageurs indépendants disposent désormais d’un grand nombre d’options d’hébergement de qualité, notamment des hôtels, des appartements et des chalets.

Snowboarding

Le plaisir du freestyle adapté à tous les niveaux dans les vastes Portes du Soleil.

10 parcs à neige

4 Snowboarder Cross

2 Half-Pipe (demi-lune)

Ski de fond

Domaine skiable nordique du Val d’Abondance au bord de la Dranse

40 km de pistes de ski de fond et de ski nordique

Handiski…

  • Guide complet pour les skieurs à mobilité réduite comprenant les parkings, l’accès aux remontées mécaniques, les WC et les tarifs.
  • Remise de 20 % + gratuité pour l’accompagnateur avec le forfait de ski Châtel ou Portes du Soleil (conditions applicables).
  • Centrale de réservation pour vous aider à organiser votre logement.
  • Enseignement spécialisé et prêt de matériel par le FSE www.esf-chatel.com

Les avantages, inconvénients & conseils

Avantages

  • Bon enneigement, malgré l’altitude relativement basse.
  • Enneigement sur les pistes les plus exposées et pistes généralement bien préparées.
  • Immense domaine skiable, combiné à une atmosphère villageoise conviviale.
  • Il y a d’autres terrains de qualité juste après la frontière suisse.
  • Centre de villégiature respectueux de l’environnement.
  • Court transfert depuis l’aéroport de Genève.

Inconvénients

  • Les Portes du Soleil ne sont pas le domaine skiable le plus haut en altitude, mais en bonne saison, c’est l’un des meilleurs.

Nos conseils

  • Essayez de skier tôt les pentes orientées au sud, tant que la qualité de la neige se maintient.
  • Téléchargez l’application gratuite pour téléphone portable des Portes du Soleil – disponible pour iOS ou Android.
  • Visitez Châtel en été aussi. Voir notre revue des stations d’été.

Aperçu : Châtel

Avec son éparpillement de chalets individuels blottis contre le flanc de la montagne, Châtel offre une alternative traditionnelle aux villages de ski construits à cet effet. C’est ce à quoi nous pensons lorsque nous quittons la route qui se dirige vers le cœur du village pour emprunter la route qui serpente au fond de la vallée.

Nous arrivons aux Chalets d’Angèle bien avant que le froid ne s’installe sous la ligne d’ombre de l’hiver. Après nous être enregistrés, avoir garé la voiture en toute sécurité dans le parking souterrain du site et transféré les skis et les bagages, nous passons quelques minutes à admirer notre nouvel environnement depuis le balcon de notre élégant appartement 4 étoiles, dans la lumière du soleil de l’après-midi qui s’estompe rapidement. Juste après la prochaine crête se trouvent Les Lindarets, d’où l’on peut prendre une remontée mécanique directe pour Avoriaz, ou faire comme nous et passer devant en remontant jusqu’à la Pointe des Mossettes. C’est une randonnée mémorable, notamment pour les paysages de neige magiques au-delà des Brochaux, au-dessus desquels nous flottons avec un émerveillement d’enfant.

Quelques jours de ski à Châtel

Nous nous réveillons sous un soleil radieux et contemplons un paysage de boîte de chocolat, impatients de partir à la découverte du domaine skiable, dont très peu est visible depuis le village lui-même. Si vous avez lu nos commentaires sur les stations d’Avoriaz, des Gets et de Morzine, vous avez déjà une idée des Portes du Soleil, alors nous ne vous ennuierons pas en répétant les bases ici. Au lieu de cela, nous allons nous pencher sur deux journées de ski particulières qui, pour nous, révèlent le genre de qualités qui font de Châtel un excellent point de départ pour explorer ce vaste domaine skiable, en dépit d’une concurrence assez rude.

Le plus suisse des villages de ski

Comme le confirme la carte routière, la frontière franco-suisse se trouve à un peu plus d’un kilomètre du village. Une idée séduisante à laquelle s’ajoute une autre : il suffit de prendre deux télésièges dans le secteur de Super-Châtel Barbossine et de skier jusqu’à Torgon ou Morgins pour avoir un accès quasi instantané au domaine skiable suisse. Ces télésièges sont également reliés entre eux, ce qui vous permet de commencer votre journée de cette façon et de vous rendre à Champoussin, Les Crosets et Champéry.

Liaisons avec Châtel

Nous commençons par la voie la plus classique, en prenant la télécabine Linga à grande vitesse, qui nous offre une vue d’ensemble du village et de sa vallée sereine avant de nous déposer à 1776 m d’altitude. De là, nous avons le choix entre plusieurs pistes de retour (noires, rouges et bleues), mais nous nous dirigeons vers le télésiège six places d’Echo Alpin, une autre remontée à grande vitesse qui nous emmène en douceur jusqu’à 2073 m et nous dépose juste en dessous de la Tête de Linga (2156 m).

Il y a une piste rouge raide pour le retour, mais pour la plupart des skieurs, l’objectif est de continuer la croisière – au choix rouge ou bleue – jusqu’à Plaine Drance. Cette cuvette relativement abritée est également desservie par les remontées mécaniques de Pré la Joux, un autre point d’accès populaire situé à quelques minutes du village en navette. Plaine Drance est un endroit populaire, avec l’attrait de quelques pistes bleues et rouges intéressantes. Mieux encore, juste après la crête suivante se trouvent Les Lindarets, d’où vous pouvez prendre une remontée mécanique directe vers Avoriaz, ou faire comme nous et passer devant en remontant vers la Pointe des Mossettes. C’est une randonnée mémorable, notamment pour les paysages de neige magiques au-delà des Brochaux, sur lesquels nous flottons avec un émerveillement d’enfant.

Skier en France ET en Suisse

Skier vers la Suisse depuis Chatel ne pourrait pas être plus facile grâce à un système de remontées mécaniques efficace et à des pistes de retour faciles.

Les skieurs experts choisiront la célèbre piste noire de Chavanette ou le Mur suisse d’Avoriaz à Champéry, tandis que la plupart des skieurs apprécieront la route panoramique de la Pointe de Mossette pour une descente aux Crosets sur le versant suisse.

Si vous avez l’intention de franchir la frontière, n’oubliez pas de prendre votre passeport ou votre carte d’identité. Les restaurants acceptent les euros.

Vous avez votre passeport ?

Nous avons déjà franchi la frontière suisse, même si, à part un petit panneau à côté de l’aire d’embarquement du télésiège des Brochaux, il n’y a que peu de signes du saut transfrontalier qui nous attend. Au sommet, en revanche, le sentiment de transition est tangible. Nous sommes maintenant à 2277 mètres d’altitude, et nous prenons enfin conscience de l’ampleur de notre environnement en regardant avec émerveillement d’où nous venons. En fait, ce que nous pouvons voir ne représente que la dernière partie de notre itinéraire, car la vue qui s’étend sous nos pieds ne se termine pas au village (qui est complètement caché), mais simplement à la zone de moyenne montagne autour des Lindarets et d’Ardent.

Si nous devions simplement faire demi-tour et retourner à notre point de départ, il est clair que nous aurions du ski épique devant nous, mais l’attrait de ce qui nous attend est irrésistible, alors nous suivons les indications pour Les Crosets par la piste de raccordement qui franchit l’arête voisine.

Dans un endroit aussi élevé et exposé, il y a peu de jours où il n’y a pas un souffle de vent, alors peut-être qu’aujourd’hui, les conditions de brise mais ensoleillées sont aussi bonnes qu’ici. Devant nous, au point d’arrivée d’un téléski sur notre droite, quelques skieurs partent sur la droite pour emprunter la piste rouge qui débouche sur une longue descente bleue jusqu’aux Lindarets, tandis que nous continuons encore un peu avant de tourner à gauche. Au-dessous de nous, dans une large cuvette, se trouvent les chalets alpins des Crosets, d’où plusieurs remontées mécaniques desservent ce qui semble être un bon choix de pistes. Le terrain ici est classé rouge ou bleu, et le cadre est vraiment éblouissant, avec le sentiment d’être tombé sur un tout nouvel ensemble de possibilités, toutes très différentes de ce que nous avons connu au cours de l’itinéraire qui nous a amenés à cet endroit magique.

Après une première course tonique au cœur de l’action, nous bifurquons à droite et profitons de l’allure plus calme qui en résulte pour regarder autour de nous et apprécier la beauté du paysage. En bas, nous décidons de faire la même chose en prenant un café sur la terrasse du Restaurant Buvette Chez Yoyo et Jibi, le genre de chalet alpin classique que l’on rêve de trouver dans un tel cadre.

Compléter le circuit

Actuellement, les pistes vers Champéry, Champoussin et Morgins sont hors de vue. Le ski ici a acquis la réputation d’être exigeant, mais nous ne pouvons nous empêcher de penser que le coupable est l’accès depuis Avoriaz par la difficile piste noire de La Chavanette – mieux connue des skieurs britanniques sous le nom de Mur suisse. Cependant, la Pointe de Mossette offre aux skieurs intermédiaires une alternative bien plus agréable, et le plaisir ne s’arrête pas une fois sur place. Si nous n’avions pas eu un rendez-vous pour le déjeuner au-delà de la Plaine Dranse, nous aurions skié jusqu’à Champéry et passé un peu de temps à explorer les pistes autour de Champoussin.

Et puis ? Pour terminer en beauté, nous aurions skié jusqu’à Châtel, ce qui est tout à fait possible en empruntant les longues pistes de croisière classées bleues qui descendent des Crosets jusqu’à Morgins. De là, quelques remontées mécaniques vous amènent à la croisière finale vers Châtel. Il s’agit donc d’un circuit très gratifiant et varié dans les Portes du Soleil, mais sans avoir à s’engager dans l’échelle épique d’un circuit périmétrique. Nous pensons que c’est assez spécial ? et nous n’avons même pas parlé du terrain qui se trouve entre Châtel et Torgon). C’est pourquoi, comme de nombreux skieurs, nous reviendrons dès que possible pour découvrir ce que nous avons manqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *