Canyoning d’hiver
Canyoning d’hiver

Canyoning d’hiver

  1. Serial Riders -
  2. Stations de ski par massif -
  3. Canyoning d’hiver

Les Pyrénées françaises ouvrent la voie à ce sport exaltant.

Pour les amateurs de vacances d’hiver aventureuses, direction la station de ski pyrénéenne de Luchon. Située au coeur des Pyrénées, la région de Luchon est une destination idéale pour les amateurs de vacances d’hiver multi-activités. La société spécialisée dans les vacances d’aventure The Adventure Creators propose une gamme d’activités sur mesure, dont le canyoning hivernal, un sport exaltant.

Votre premier plongeon dans l’eau glacée vous coupera le souffle. C’est une activité exaltante et enivrante à nulle autre pareille.

Qu’est-ce que le canyoning d’hiver ?

De nombreuses rivières et gorges descendent des sommets de 3 000 mètres qui forment la barrière naturelle entre la France et l’Espagne dans les Pyrénées centrales françaises. Pendant les mois chauds de l’été, elles constituent un terrain de jeu naturel, un moyen amusant d’échapper à la chaleur de la journée. Entre les mains d’un professionnel qualifié, vous utiliserez des cordes pour descendre en rappel dans des gorges aux parois abruptes, glisser sur des toboggans naturels ou sauter de plusieurs mètres dans des piscines rocheuses profondes et rafraîchissantes.

Cependant, en hiver, le canyoning prend un caractère très différent et tout à fait plus sérieux. L’idée qu’il serait amusant de s’immerger dans l’eau glacée d’une rivière est née dans les gorges du Québec au Canada et, depuis une dizaine d’années, elle a progressivement traversé l’Atlantique. Aujourd’hui, les Pyrénées sont à la pointe du développement du canyoning hivernal en France.

Quels sont les défis à relever ?

Le plus grand défi du canyoning d’hiver est d’ordre psychologique. Il est en effet contre-intuitif de s’immerger dans des bassins d’eau de montagne glacée et de se baigner alors que des stalactites pendent des rochers ! Les rivières sont également rapides en hiver. La sécurité est donc prise au sérieux par vos guides qualifiés et expérimentés. Il ne s’agit pas d’une activité à prendre à la légère.

La première question que vous vous posez est sans doute de savoir comment vous protéger du froid pour éviter l’hypothermie. Ne vous inquiétez pas. Pour une descente de canyon en hiver, vous serez entièrement équipés de combinaisons isothermes en néoprène de la tête aux pieds, sous lesquelles vous porterez une couche chaude. La seule partie du corps qui reste exposée est le visage.

Que puis-je attendre d’une expérience de canyoning en hiver ?

L’expérience du canyoning hivernal commence par une marche jusqu’au point de départ de la descente du canyon. En plein hiver, cette expérience peut être d’une beauté spectaculaire, avec les arbres couverts de neige et les hautes montagnes enneigées en toile de fond. L’approche est toujours un excellent échauffement et des raquettes et/ou des crampons peuvent être nécessaires en fonction des conditions. Une fois au point de départ, votre équipement et vos chaussures d’approche seront transférés dans les sacs secs des guides pour la descente.

Avant de partir, vous recevrez un briefing complet sur la sécurité et serez initié aux techniques de descente en rappel et au travail sur corde. Une fois que vous et le guide êtes satisfaits, le plaisir peut commencer !

Votre premier plongeon dans l’eau glacée vous coupera le souffle, mais vous vous retrouverez bientôt à sauter de corniches glacées dans de profondes piscines rocheuses, à descendre en rappel des cascades bordées de glaçons et à glisser sur des toboggans naturels dans les eaux glaciales en contrebas. C’est une activité exaltante et enivrante à nulle autre pareille.

Le canyoning d’hiver se déroule autour de Luchon, près de Saint Beat pour l’initiation et dans la vallée d’Oô pour les plus téméraires. Les descentes sont toujours choisies en tenant compte de la sécurité. Il y a des points de sortie en cours de route qui permettent aux moins courageux de sauter les parties de la descente qu’ils ne souhaitent pas entreprendre.

Le canyoning d’hiver est-il fait pour moi ?

En raison de la nature du canyoning hivernal et de l’environnement dans lequel il se déroule, ce sport est généralement réservé aux personnes âgées de plus de 14 ans. Il va sans dire que vous devez être un nageur confiant et ne pas avoir peur d’être sous l’eau. Un certain niveau de forme physique serait utile car la marche jusqu’au début de la descente du canyoning peut être exigeante en fonction des conditions. Des connaissances en matière de cordage seraient utiles, mais pas indispensables, car votre guide vous expliquera l’essentiel avant le départ.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *